Etat : Utah, Superficie : 1365 km²     carte
 

   
Protégé depuis 1964 Le Parc National Canyonlands est un paysage coloré de grès sédimentaire érodé en canyons innombrables, mesas et buttes par la Rivière Colorado et ses affluents. L'atmosphère dégagée par un tel paysage de désolation accentue l'impression d'assister au crépuscule du monde.


A une cinquantaine de kilomètres de Moab, le parc se situe au confluent de la Green River, aux rives bordées d'une végétation verdoyante, et de la Colorado River aux eaux boueuses qui le divisent en quatre zones distinctes : Island in the Sky, The Needles, The Maze et les rivières elles-mêmes.

Island in the Sky, au nord, est le plateau rocheux qui reste entre les deux canyons creusés par le Colorado et la Green River aux eaux émeraudes. Depuis Grand View Point Overlook et Green River Overlook, il offre un magnifique panorama sur leurs méandres qui taillent de profondes cicatrices dans Les strates empilées au cours des millions d'années.



        


Les Needles se trouvent à l'extrêmité sud du parc, à 120km de Moab. Là, parmi les aiguilles et les arches se situe le Newspaper Rock, un legs des indiens Fremont et Pueblos que personne ne sait déchiffrer.




A l'ouest la partie la plus sauvage, à la confluence de la Green River et du Colorado, The Maze (le labyrinthe), est seulement accessible en véhicule tout-terrain. Côté Est les étendues bleutées des mines de potasse tranchent avec la couleur de la roche environnante.

   


Il y a 300 millions d'années, Canyonlands faisait partie d'un vaste bassin régulièrement inondé par les eaux d'un océan, déposant sels, sables, limons et sédiments. 150 millions d'années plus tard, le vent commença à déposer une importante couche de sable qui se transforma lentement en grès. Depuis 10 millions d'années, les fleuves Green et Colorado sont les principaux artisans du travail d'érosion. Les températures y ocillent entre -13°C en hiver, et +38°C en été.

La végétation la plus fréquente du parc, les genévriers, cactus et pins pignons, rappelle combien les précipitations sont peu abondantes (moins de 20 cm par an) dans cette zone désertique. On trouve cependant beaucoup d'animaux, castors, canards et oiseaux migrateurs principalement le long des deux rivières.


         

Plusieurs ethnies d'Indiens ont vécu successivement sur le plateau du Colorado depuis 12000 ans, dont les Anasazis. Cette région inextricable a souvent servi de repaire aux bandits, à l'époque où l'ouest était encore plus désert qu'aujourd'hui, lorsqu'on se déplaçait à cheval.